par la magie de la plume et du pinceau

Sur ce forum on trouve toute sorte de créations : histoires, poèmes, dessins ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview de Ellana Caldin & Edwin T'il Illan

Aller en bas 
AuteurMessage
Aunda Ailexen

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Interview de Ellana Caldin & Edwin T'il Illan   Lun 2 Juil - 16:25

Crédit : Tout est à Pierre Bottero

J : Bonsoir à tous les deux et merci d’avoir accepté de participer à cette interview.
E & Ed : De rien.
J : La première question est pour vous Ellana.
E : Allez-y Jack.
J : (Bafouillements) Bien…euh…ce…ces derniers temps il…euh…il semblerait que…
E : C’est moi qui vous fait cet effet là Jack ? J’en suis flattée.
Ed : Mhh…(Voix sèche) Et bien continuez !
J : Oh ! Euh…oui…euh…donc je disais…oui, donc il me semble que vous avez pris du poids depuis notre dernière interview. Mais…uniquement au ventre. Les rumeurs prétendent que…
E : Je vais couper cours au rumeurs Jack, je suis enceinte de quatre mois et demi mais j’ignore si ce sera un garçon ou une fille pour le moment.
J : Ouah ! Félicitations ! ! !
E : Merci beaucoup Jack.
J : C’est génial, c’est gigantesque, c’est phénoménal ! C’est…
E : Jack, c’est formidable certes, mais enfin arrêtez de bondir sur ce vieux canapé comme un kangourou ! Regardez les ressors sont déjà complètement cassés !
J : (Se moquant pas mal des ressors) Oh merci ! Merci Ellana !
E : (Rires) Mais de quoi ?
J : D’avoir annoncé ce scoop dans mon interview ! Maintenant mon patron comprendra que je suis irremplaçable ! Indispensable tant mon intelligence est grande ! Et que…
E : Jack voyons ! Vous vous emballez !
J : Vous avez raison, il faut savoir se montre simple dans les moments les plus important de sa vie . (Il lisse son pantalon et sa chemise, puis tente ensuite d’imiter la prestance naturelle d’Edwin mais cela ne fait que le ridiculiser d’avantage !) Bien et peut-on savoir qui en est l’heureux père ?
E : Non.
J : (Avec un ton désespéré, comme si on venait de lui arracher sa glace à la pistache) Mais…
E : Non et cela pour trois raisons.
J : Lesquelles ?
E : Tout d’abord parce que j’estime que cela ne regarde que lui et moi.
J : Pourtant je…
E : (Lui coupant la parole) Ensuite, parce que je ne tiens pas à lui causer d’ennui.
J : Vous ne…
E : Et enfin parce que je pense c’est à lui de le dire et non à moi.
J : Vous ne reviendrez pas sur votre décision ?
E : Non. Elle est définitive et sans discussion possible.
J : (Dépité) Bien comme vous voudrez. Adieu mon heure de gloire, sniff ! ! ! Edwin et vous, que savez vous sur ce mystérieux père qui abandonne sa famille seule dans le besoin ?
Ed : Connaissant le père, je sais qu’il a prit ses dispositions pour que sa famille ne manque de rien.
J : (Faisant l’innocent) Oh, et qui est ce ?
Ed : (Contournant le piège) Je pense qu’il ne révélera son identité que le moment venu.
J : Et quand pensez vous que se sera ?
Ed : (L’air égnimatique)Vous verrez bien…
J : Cela veut-il dire que vous avez des informations précise à ce sujet ?
Ed : Peut-être…Qui sait…
J : (Tombant des le panneau) Et bien vous évidemment ! Facile comme question ! !
Ed : (Soupirant) Si vous voulez Jack !
J : Comment ?…
Ed : Rien ! Laissez tomber !
J : Bon et bien j’ai compris je vais vous posez d’autres questions. Mhh, voyons voir… (Il regarde sa feuille) Ah voilà !…Comment avez vous vécu, je parle à vous deux, comment avez vous vécu se qui s’est passé dans l’arène de Valinguai?
E : Ce qui s’est passé ?
J : Oui. Malgré vos fréquentes disputes sur le plateau vous avez êtes obligés de vous embrasser, puis de jouer aux amoureux transis !
E : Pierre Bottero ne nous a pas vraiment laissé le choix !
J : Comment cela ?
Ed : Comme nous ne nous entendions pas du tout…
E : Et encore le mot est faible !
Ed : Ne me coupe pas la parole, merci.
E : Tu…
J : (Effrayé) Voyons calmez-vous.

Regards furieux d’Ellana Et d’Edwin l’un envers l’autre.

Bien. Vous disiez Edwin.
Ed : (Lançant toujours des regards noirs à sa partenaire) Merci Jack de me rendre la parole. (Il se tourne vers son interlocuteur) Donc je disais qu’environ trois jours avant l’arène, M. Bottero nous a prit à part pour nous demander de trouver un terrain d’entente afin de pouvoir tourner ces scènes.
J : Et y êtes vous parvenus ?
E : Oui.
J : En quoi consistait-il ?
E : Nous avons décidé d’être les plus professionnels possibles pour que tout cela se termine rapidement.
J : Et y avez vous réussit ?
E : Oui et non.
J : C’est à dire ?
E : Nous avons effectivement été sérieux mais la scène du baiser à due être refaite onze fois.
J : Pourquoi donc ?
E : A cause de la lumière.
J : La lumière, je ne comprends pas.
E : (Marmonné) Ca m’aurait étonné.
J : Pardon ?
E : Pardon quoi ? Je n’ai rien dis.
J : A bon c’est moi alors.
E : (S’impatientant) J’explique ou non ?
J : Bien sur allez-y Ellana je vous en pries.
E : En fait, lorsque nous nous embrassions, il était sensé y avoir une lumière derrière nous afin de rendre notre baiser encore plus…(Elle se tourne vers Edwin)
Ed : Plus spectaculaire.
E : Exactement !
J : Et il y a eu une panne ?
E : En gros oui.
J : Combien de malheureux Coureurs on subi votre courroux Ellana ?
E : Pourquoi me posez vous toutes les Questions Jack, je ne suis pas la seule invitée !
J : (Rouge écarlate) Euh…je…impressionné…
E : (Se tournant vers Edwin avec un large sourire) Tu es devenu cannibale depuis la semaine dernière ?
Ed : Non , je ne crois pas.
J : Je sais que vous…enfin…
E : Bon, je vais vous sortir d’affaire et répondre à votre question.
J : (Soulagé) Merci !
E : Un seul coureur a été tué par mes soins. De toutes façon il n’y en avait qu’un dans l’arène de Valinguai.
J : Edwin, parle nous un peu de l’intrigue de ce tome sept.
Ed : Et bien en gros, il s’agit de nouveaux complots contre Gwendalavir.
J : Vos personnages sont-ils toujours ensemble ?
Ed : Oui, ils sont toujours très amoureux.
J : Dans les tomes précédents ils se disputaient fréquemment. Est-ce encore le cas ?
E : Nos personnages sont aussi têtus l’un que l’autre mais ils n’ont pas les même points de vus. Surtout en ce qui concerne l’autorité et le protocole. Ils s’aiment, se disputer leurs fait du mal pourtant c’est comme si ils étaient obligés de se prouver qu’ils sont les meilleurs. C’est assez dur à expliquer…


Edwin acquiesce.

Ed : Ils ont peur de perdre celui ou celle qu’ils aiment plus que tout au monde.
J : En quoi la venue de cet enfant perturbe t’est leur couple ?
E : Le problème c’est que mon personnage tombe enceinte alors qu’elle n’est pas mariée ce qui causera pas mal de remu ménage à la citadelle.
J : Edwin, votre personnage étant un peu, comment dire…
E : Coincé ?
Ed : Comment ça coincé ? Je te signale au passage que ce n’est pas moi qui me suis lâchement enfui d’Al-Poll parce que j’avais peur de ce que j’éprouvais.
E : Biensûr ! Toi tu n’as aucun sentiments humains ! A croire que messieurs le demi-dieu du combat est au dessus de cela !
Ed : Mais parfaitement ! Je ne vois pas l’intérêt de tomber amoureux ! Ca ne sert à rien ! Moi les filles je les prends et je les jette !
E : Quoi ! ! ! ! !

Elle se lève et se jette sur lui. Jack tente de les calmer mais rien n’y fait.
J : Voyons, voyons je vous en prie un peu de calme. Je ne…MES LETTRES POUR EMMA ! ! ! ! LACHEZ-LES BANDES DE MONSTRES ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !


Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lila

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 26
Localisation : devant mon ordi
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Interview de Ellana Caldin & Edwin T'il Illan   Lun 2 Juil - 18:37

extra !!! j'adore !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview de Ellana Caldin & Edwin T'il Illan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Berkberkberk
» Citations
» Ellana:la prophétie
» La petite Emission #8 : Interview de Simon Bisley
» Puis-je me permettre... [Ellana devenue Niamh aujourd'hui]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
par la magie de la plume et du pinceau :: Vos créations :: Vos histoires !-
Sauter vers: